Alysson Fabulus

Alysson Fabulus

JUMET
Pathologies pédiatriques


Spécialités
  • Pathologies pédiatriques
  • 2022 : Obtention d’une Qualification Professionnelle Particulière en kinésithérapie pédiatrique
Formation académique
  • 2016: Bachelier [180] en Kinésithérapie (Haute Ecole Louvain en Hainaut – HELHa)
  • 2017: Master [60] en Kinésithérapie (Haute Ecole Louvain en Hainaut – HELHa)
  • 2019-2021: Certificat inter-universitaire [60] en Kinésithérapie Pédiatrique – FCKP (ULB – UCLouvain)
Formation complémentaire
  • Méthode McKenzie – Module A – Colonne lombaire (Forthema)
  • Trigger Point: approche manuelle – Top 30 – David G Simons Academy (Forthema)
  • Méthode McKenzie – module B – colonne cervicale (SERK)
  • Pied du Nourrisson – Traitement des malpositions et malformations du pied du nourrisson (SFER)

Ayant toujours voulu travailler dans l’aide à la personne, je me suis tournée vers la kinésithérapie. Ma grand-mère étant gravement malade, je l’ai suivie chez son kinésithérapeute pendant de longues années. Je me suis alors découvert une réelle passion pour ce métier au fil des années.

Tout au long de mon cursus, nous avons abordé différentes techniques de traitements. Cela m’a permis d’avoir une vue d’ensemble des traitements possibles et d’avoir une prise en charge la plus complète possible. Les stages effectués durant mes études se sont déroulés dans des domaines très différents, allant de la kinésithérapie pédiatrique (neurologique, orthopédique et respiratoire) à la kinésithérapie neurologique adulte en passant par la kinésithérapie orthopédique ou encore par l’école du dos. Cela a également enrichi ma façon d’envisager mon métier et la façon dont je voulais m’occuper de mes patients.

Ayant travaillé pendant 2 ans à domicile avant d’entamer ma formation complémentaire, j’ai pu affiner ma prise en charge. L’un des aspects les plus importants de mon métier, selon moi, est la prévention. J’essaye de conseiller et guider au mieux mon patient afin qu’il puisse éviter les récidives et avoir toutes les armes avec lui pour mieux appréhender son handicap (quand celui-ci est définitif).

En janvier 2019, j’ai entamé une formation continue en kinésithérapie pédiatrique (FCKP) à l’ULB. Celle-ci se compose de quatre modules : le développement « normal » de l’enfant, les pathologies neurologiques, les pathologies respiratoires et les pathologies orthopédiques de l’enfant. Cette formation est enrichie par des stages se déroulant dans des services spécialisés dans les différents domaines. Ce processus m’a permis d’affiner mes connaissances et de découvrir de nouvelles techniques de soins pour les enfants. Un enfant n’est pas un adulte en miniature, il est donc important de connaitre toutes ces spécificités propres aux enfants, qu’ils soient nouveau-nés, jeunes enfants ou jeunes adolescents.

Cette formation étant terminée, j’envisage de suivre des petites formations approfondissant certains aspects de la prise en charge en kinésithérapie pédiatrique. La prise en charge pré et post natale de la maman est un domaine qui m’intéresse également beaucoup.

Début avril 2021, j’ai suivi une formation sur la prise en charge du pied bot (malformation du pied du nourrisson). Cela m’a permis d’approfondir mes connaissances sur cette pathologie ainsi que de découvrir une autre méthode de traitement.

En octobre 2021, j’ai suivi la formation sur le module A de la méthode McKenzie concernant la prise en charge des douleurs lombaires. Les douleurs du dos étant de plus en plus fréquentes, je trouvais important de compléter les outils de traitement face à cette pathologie.